AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Forum ouvert !
Bienvenue sur le forum Invité !
RECRUTEMENTS
ACTUELLEMENT, NOUS RECRUTONS UN STAFF COMPLET ! POSTEZ VOTRE CV ICI.
NOUVEAUX MEMBRES !
SOUHAITONS LA BIENVENUE A C A T !

Partagez | 
 

 Dr.No

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 47
Points en tant que membre : 121
Réputation sur le forum : 0
Date d'inscription : 05/05/2013
MessageSujet: Dr.No   Jeu 9 Mai - 13:41

Bonjour,

J'aimerais que vous donniez votre avis et une note à ce film qui est le 1er opus de la Saga James Bond !

Résumé détaillé.
Le générique musical ouvrant le film se termine en montrant les silhouettes de trois aveugles, reconnaissables à leurs cannes blanches. Le premier plan du film les montre traversant une ville pauvre en faisant la manche. La chanson du fond, Kingston Kalypso, les nomme les Three Blind Mice et identifie la ville comme étant Kingston, la capitale de la Jamaïque. Ils atteignent le Queen's Club, un établissement privé réservé à ses membres. Sur la terrasse, quatre hommes jouent aux cartes : l'un d'eux, John Strangways, les quitte pour répondre à l'appel quotidien de son directeur, assurant qu'il n'en aurait que pour 20 minutes. Il offre l'aumône aux Three Blind Mice qu'il rencontre sur le parking avant de se faire abattre silencieusement dans sa voiture par les trois soi-disants aveugles. Un corbillard noir arrive sur les chapeaux de roues et embarque le corps et les meurtriers, qui prennent précipitamment la fuite à son bord. Ils atteignent le domicile de leur victime, où la secrétaire Mary établit le contact radio avec son correspondant. Elle entend un bruit et suspend la communication avant de tomber nez-à-nez avec les Three Blind Mice. Ils l'assassinent sans état d'âme et s'introduisent dans la villa : deux d'entre aux évacuent son corps tandis que le troisième malfaiteur subtilise deux dossiers, l'un au nom de Crab Key, l'autre de Doctor No.
La scène suivante se déroule à Londres, comme le montre un plan d'ouverture sur Big Ben et le Palais de Westminster. Dans un centre de radio, un opérateur s'inquiète de l'interruption de la communication avec la secrétaire de Strangways. Le MI6 est averti dès lors qu'il est certain qu'il ne s'agit pas d'une défaillance technique.
Dans un luxueux établissement londonien, Le Cercle, un homme s'annonce à la réception en précisant qu'il recherche M. James Bond. Le réceptionniste va trouver l'intéressé à une table de chemin de fer : un homme, dont on ne voit pas le visage, gagne deux fois d'affilée face à une élégante dame. Il échange alors quelques mots avec elles, apprenant qu'elle s'appelle Sylvia Trench. Il l'informe alors de son nom : c'est James Bond. Le visage de Sean Connery apparaît et le James Bond Theme de Monty Norman s'élève en fond.
À la demande de Sylvia Trench, Bond accepte d'augmenter la somme mise en jeu avant de gagner une troisième fois, s'attirant le rire admiratif de l'assemblée. Le réceptionniste peut alors lui remettre la carte de l'homme qui le cherche. Bond se trouve contraint de quitter la partie, à la déception de Sylvia, qui se lève pour l'accompagner à le réception. Il lui donne alors rendez-vous le lendemain dans l'après-midi, pour jouer au golf avant le dîner. Elle promet de lui donner sa réponse dans la matinée. Bond quitte alors Le Cercle après avoir empoché l'argent amassé au chemin de fer.
Il se rend alors au siège du MI6, passant par le bureau de la secrétaire Miss Moneypenny, auprès de qui il va s'adonner à une tentative de charme. Sur un signal lumineux, il passe dans le bureau de son supérieur, M. Il est alors 3 heures du matin. Le chef du MI6 l'informe de la disparition de Strangways, qui travaillait sur une enquête pour le compte des Américains : ces derniers se plaignent en effet d'importantes interférences radio venant perturber la trajectoire de leurs missiles de Cap Canaveral : lors d'un essai, une fusée envoyée en Atlantique Sud pour 5 millions de dollars s'est ainsi retrouvée au milieu de la jungle brésilienne, et ce problème contrarie leur objectif de placer un appareil en orbite autour de la Lune. Il ordonne alors à Bond de se rendre en Jamaïque par le vol de 7h00 : il y rencontrera son contact, un agent de la CIA dénommé Felix Leiter et qui travaillait avec Strangways, afin de lever le mystère sur la mort de l'agent britannique décédé. Avant de quitter le bureau de M, l'armurier le major Boothroyd vient échanger l'arme de 007, un Beretta qui lui a valu 6 mois d'hospitalisation, contre une arme plus puissante, le Walther PPK.
Après avoir quitté le siège du MI6 en repassant par le bureau de Moneypenny, Bond se rend à son appartement pour préparer son départ. Il entend du bruit et, en état d'alerte, se déchausse et coupe la lumière pour se faire discret. Brandissant le Walther, il ouvre la porte du hall donnant sur le salon et s'accroupit brusquement pour faire face à l'intrus : c'est en fait Sylvia Trench qui, ayant décidé d'avancer le rendez-vous, joue au golf en robe de nuit chez son hôte. Bond lui apprend qu'il doit la quitter immédiatement, mais il retarde son départ pour rester avec elle. La scène s'achève sur un baiser.
Le plan suivant montre l'atterrissage à Kinsgton de l'avion Pan Am conduisant Bond en Jamaïque. Dans l'aéroport, un homme en en complet beige et aux lunettes papillon le guette. Alors que 007 quitte l'aéroport, une femme jamaïcaine le prend en photo sans qu'il semble la remarquer. L'agent rate alors un taxi avant de se voir aborder par un certain Mr Jones, qui se prétend chauffeur envoyé par la Maison du Gouvernement. Bond lui confie ses bagages et rentre de nouveau dans l'aéroport, prétextant de devoir vérifier sa réservation. L'homme aux lunettes papillon réapparaît, caché derrière un journal, et le James Bond Theme retentit. Bond appelle la Maison du Gouvernement, qui lui assure ne pas avoir envoyé de chauffeur et lui donne rendez-vous à une heure. Le photographe l'épie peu discrètement depuis le fond de la salle, tandis que l'homme aux lunettes le surveille depuis la seconde cabine. Bond rejoint alors M. Jones, lui demandant de l'emmener faire une promenade puisqu'il n'est pas pressé. L'homme aux lunettes le suit en voiture, et M. Jones conduit rapidement pour le semer. Bond lui ordonne alors de prendre un chemin adjacent pour les semer. Les poursuivants continuent tout droit, et la pression semble diminuer pour Bond et son chauffeur, cachés derrière un arbre. Mais l'agent met alors en joue M. Jones avec son Walther et lui intime de lui révéler pour qui il travaille : il le suspecte d'être de mèche avec les poursuivants et le force à descendre de la voiture. Les deux hommes se battent rapidement dans un combat qui tourne rapidement au désavantage de son instigateur M. Jones, puis ce dernier abandonne et fait mine d'accepter de parler. Il profite alors d'une cigarette remplie de cyanure pour se suicider.
Bond rejoint alors la Maison du Gouvernement en installant le corps de M. Jones à l'arrière. Il y apprend du commissaire Duff que la voiture de M. Jones a été volée. Il interroge M. Pleydell-Smith sur l'identité des dernières personnes à avoir vu Strangways, soit les trois joueurs de cartes : le professeur Dent, qui dirige un laboratoire et le général Potter. Le commissaire l'emmène alors dans la villa de Strangways, où il découvre un reçu des laboratoires Dent et une photo de Strangways avec l'un des pêcheurs locaux, qui n'est autre que M. Jones.
La scène suivante montre Bond qui en train de s'installer dans sa suite d'hôtel. Il se fait servir une vodka-martini au shaker, alcool favori de Bond et élément qui va devenir récurrent dans les films de la franchise. Une fois le serveur sorti, 007 piège sa chambre pour vérifier que personne ne s'y introduise en son absence : il verse de l'alcool sur les serrures de son attaché-case et colle un cheveu sur la rainure de son placard. Il met alors son holster et son veston avant de quitter la pièce.
Il retrouve comme prévu Dent et Potter au Queen's Club. Le professeur accuse Strangways d'avoir disparu parce qu'il avait pu avoir une liaison avec sa secrétaire. Il apprend alors que l'agent disparu passait en mer avec un pêcheur local, du nom de Quarrel, le plus cher de tous.
Bond se rend alors au port en taxi dans le but de faire connaissance avec le dénommé Quarrel : l'homme, qui se montre fermé et peu coopératif avec l'agent, lui répond avec une grande répartie et un certain humour. Alors que le pêcheur s'éloigne après avoir clôt la discussion, Bond le suit sur des pontons jusqu'à un restaurant de l'autre côté du port : le morceau Underneath the Mango Tree, symbole musical du film, est alors joué en fond pour la première fois. Manifestement inquiet, Quarrel va alerter d'un signe du visage le gérant de l'établissement, Pussfeller, de l'arrivée de Bond, dont le costume semble peu adapté pour se fondre dans cet environnement hostile. 007 s'assied au bar et attend que Quarrell réengage la conversation. Ce dernier s'adresse alors à lui de manière plus sympathique, et lui propose de discuter à l'intérieur, dans un endroit moins public. Il l'entraîne alors dans un entrepôt en bambous et s'assied. A peine installé Quarrel sort un couteau de sa poche, l'air soudainement très méchant. Pussfeller fait alors irruption par derrière, et prenant Bond par surprise, l'enserre de ses bras tandis que Quarrel prétend qu'il étrangle des alligators. En mauvaise posture, 007 parvient cependant à faire voler le couteau du pêcheur d'un coup de pied et projette le prétendu vainqueur des alligators dans les cartons à côté de son camarade. Il les menace alors de son Walther ; il semble avoir maîtrisé la situation quand une voix s'élève et l'homme aux lunettes papillon apparaît, un pistolet à la main. Il menace Bond, qui lâche son arme et se fait fouiller par Quarrel. L'homme se présente alors : Felix Leiter, de la CIA, et rend son arme à Bond. Tous se réconcilient avec humour, et Bond apprend que Quarrel travaillait déjà avec Leiter.
La scène suivante se déroule le soir même, sur la piste de danse de l'établissement de Pussfeller. Alors qu'il déambule parmi les danseurs, la photographe de l'aéroport réapparaît dans la foule. Quarrel, Leiter et Bond sont assis à une table et discutent de l'enquête, l'agent américain informant 007 de la gravité de la situation à Cap Canaveral. Quarrel affirme avoir fouillé toutes les îles locales en compagnie de Strangways, qui ne pensait pas que les interférences viennent de la Jamaïque. Il évoque l'île de Crab Key lorsqu'un flash éclaire la scène : la photographe s'éloigne d'eux doucement. Sur un signal de Bond, Quarrel se lève et la ramène de force à la table en menaçant de briser son bras. Alors que Bond l'interroge sur la personne qui la paie, elle se montre aussi fermée que l'a été M. Jones au début du film, et brise une ampoule sur le visage de Quarrel. Bond arrache sa pellicule et lui intime de quitter les lieux, ce qu'elle fait aussitôt après s'être répandue en insultes James apprend alors de Quarrel que Strangways a récupéré des échantillons de sable et de pierre depuis Crab Key. L'identité du propriétaire de l'île, qui semble effrayer toute la région, est également révélée : c'est le chinois Dr No.
Une brève scène nous fait part d'une lamentable tentative d'assassinat de James Bond de la part des Three Blind Mice, alors que l'agent arrivé à son hôtel descend de taxi. Le lendemain, il se rend aux laboratoires Dent afin d'interroger le professeur sur les échantillons que Strangways lui a apporté : l'homme ne lui signale rien de particulier et affirme s'être débarrassé des pierres puisqu'elles ne valaient rien.
Sur cette visite, le professeur se rend au port et emprunte un bateau pour se rendre à Crab Key : le conducteur du bateau refuse dans un premier temps de ne pas respecter la procédure. Devant son scepticisme, Dent insiste davantage et finit par embarquer. Il atteint le port de l'île militarisée et est emmené par deux soldats dans une salle nue. Le Dr No lui parle au travers d'un haut-parleur, l'accusant d'avoir désobéi à la règle stricte de ne pas venir dans la journée : Dent se justifie en exposant la gravité de la situation et l'avancement de l'enquête de Bond, qui a découvert que les échantillons venaient de Crab Key. Le Dr No confie alors une araignée à un professeur Dent en sueur pour qu'il s'en serve pour éliminer Bond.
Le soir même, 007 rentre à son hôtel et envoie un télégramme. Il apprend à la réception que la voiture qu'il avait commandé avait été livrée. En rentrant dans sa chambre, il constate que le cheveu sur la porte du placard à disparu et que des traces de doigts salissent les serrures de son attaché-case : quelqu'un est entré par effraction. Il ouvre une nouvelle bouteille d'alcool par crainte d'être empoisonné et s'assied pour réfléchir. Plus tard dans la nuit, alors qu'il cherche le sommeil dans son lit, il sent l'araignée grimper sur son corps. Glacé d'effroi, il ne bouge pas pour ne pas effrayer l'animal. Alors qu'elle passe sur son épaule, James la sent descendre sur l'oreiller et en profite pour jaillir du lit. Il l'écrase alors à l'aide d'une chaussure.
Le lendemain, il se rend à la Maison du Gouvernement. Pleydell-Smith réalise alors que les dossiers sur Crab Key et Dr No ont disparu : selon sa secrétaire Miss Taro, c'était Strangways qui les avait en dernier. On devine qu'il s'agit des deux dossiers subtilisés par les Three Blind Mice au début du film. Bond récupère alors un colis venu de Londres, qu'il a commandé la veille par télégramme. Il sort de la salle par la porte donnant sur le bureau de Miss Taro et surprend la secrétaire en train d'écouter à la porte : il lui donne rendez-vous à 3h00 à son hôtel. 007 rejoint alors le port où se trouve le bateau de Quarrel. Il a apporté le colis, qui contient un compteur Geiger, et scanne l'endroit du bateau où les échantillons étaient posés : ils étaient radioactifs, ce que n'a pas mentionné le professeur Dent. Rejoint par Leiter, il donne rendez-vous à ses acolytes à 19h00 pour se rendre sur Crab Key, malgré les réticences de Quarrel qui craint la présence d'un dragon.
De retour à l'hôtel pour y attendre Miss Taro, Bond récupère un message téléphonique à le réception et rappelle la jeune femme. Elle lui propose alors de la retrouver à son appartement, et Bond prend le volant pour la rejoindre. Alors qu'il conduit sa décapotable hors de Kingston, le James Bond Theme retentit, annonçant la première course poursuite en voiture du célèbre espion. En effet, au détour d'un virage, un véhicule démarre pour prendre en chasse l'agent secret : ce sont les Three Blind Mice à bord de leur corbillard habituel. Ils tentent de faire basculer leur cible dans le ravin qui borde la route en la heurtant, mais, lorsqu'une gigantesque grue leur barre la route, seul Bond est capable de passer au dessous : le corbillard noir braque soudainement à gauche pour éviter l'impact et entame une longue chute dans le vide avant d'exploser.
L'agent peut atteindre l'appartement de Miss Taro, qui semble extrêmement surprise de le voir arriver vivant. Elle passe un appel, probablement au professeur Dent, et Bond comprend qu'elle est de mèche avec ses poursuivants et la livre à la police après avoir passé la journée avec elle et lui avoir fait l'amour. Resté seul, 007 fait jouer Underneath the Mango Tree sur un tourne-disque et place un polochon sous le drap pour faire croire à un corps. Il s'installe à côté de la porte, installe un silencieux sur son Walther et passe le temps en jouant au solitaire avec un paquet de cartes. PLus tard dans la nuit, Dent arrive et tire les 6 balles de son Smith & Wesson dans le polochon. Bond se dévoile alors et lui fait jeter l'arme. Il discute avec le professeur dans le but de savoir pour qui il travaille, puis alors que son interlocuteur le menace de nouveau de son arme vidée, l'abat froidement, ayant deviné que son arme était vide.
Bond quitte les lieux pour la barque de Quarrel, où il s'embarque avec ce dernier et Leiter pour Crab Key. En arrivant sur l'île, il laisse l'agent de la CIA ramener le bateau à moteur au port tandis qu'il continue avec le pêcheur à la voile en direction de leur objectif. En débarquant sur la plage, ils camouflent leur embarcation et s'endorment avec que le soleil ne se lève.
Le lendemain, 007 est réveillé par la voix d'une femme chantant Underneath the Mango Tree : c'est Ursula Andress, qui signe une des plus célèbres scènes du film en sortant de la mer en bikini. D'abord effrayée, elle se laisse vite séduire par le charme de l'homme. Quarrel arrive alors en courant, signalant l'arrivée d'un bateau à moteur. Les trois acolytes clandestins se mettent à couvert derrière une dune de sable, tandis que les soldats sur le navire leur tirent dessus pour les faire sortir à découvert : c'est un bluff, ils ne savent pas vraiment qu'ils sont là. Un peu plus tard alors qu'il errent sur l'île, des militaires font de nouveau irruption avec des chiens : Bond et ses compagnons se cachent dans l'eau à l'aide de bambous, et l'agent se retrouve forcé d'abattre un soldat isolé. Après cet évènement, Quarrel découvre ce qu'il prend pour les traces de pas du dragon de l'île. Ils se promettent de quitter l'île avant minuit, et Bond découvre que le père d'Honey a été tué par le Dr No. Il en apprend un peu sur la vie de la jeune femme, avant que Quarrel ne fasse irruption en signalant la présence du dragon. Arrivés sur la plage une fois la nuit tombée, ils se font repérer par des militaires. Le dragon (en fait un char chenillé) les charge en crachant du feu, et les deux hommes ouvrent le feu sur lui tandis que Honey reste en retrait. Bond arrive à toucher un phare et Honey le rejoint, tandis que Quarrel, caché dans un fourré plus en avant, meurt carbonisé par les flammes du char. Bond et Honey sont fait prisonniers par des soldats en combinaison anti-radiations.
Ramenés au quartier général du Dr No, 007 et Honey Ryder sont décontaminés des radiations auxquelles ils auraient été exposés. Ils sont alors internés dans une prison dorée par deux soeurs asiatiques, Lily et Rose. Drogués par du café contenant des somnifères, ils s'endorment avant d'être emmenés dîner avec le Dr No. Dans un luxueux salon souterrain, Bond et Honey découvrent un aquarium impressionnant et rencontrent enfin le Dr No, qui fait servir un martini-vodka au shaker à Bond avant de passer à table. Le Dr No explique alors son rôle prédominant dans le réseau du crime chinois, auquel il a volé 10 millions de dollars pour financer son opération en Jamaïque. Honey les quitte de force, emmenée par les soldats. Bond lui demande si il travaille pour l'Est dans le cadre de la guerre froide dans l'espace. Le docteur répond qu'il appartient au syndicat du crime SPECTRE et que l'Ouest et l'Est ont tous les deux déclinés ses services. Il propose alors à Bond une place au sein de SPECTRE, et se voit déçu par sa réaction.
Durement frappé, Bond se voit emmené dans une cellule beaucoup moins confortable tandis que le Dr No va rejoindre sa salle de contrôle. 007 arrive à s'échapper par les tuyaux de ventilations en démolissant une grille depuis sa cellule. Il se retrouve, blessé et en haillons, dans un couloir où il a l'opportunité de prendre la place d'un technicien en combinaison anti-radiations, dénommé par la suite Chang. Il rejoint la salle de contrôle, où le docteur No se prépare à détourner un missile à Cap Canaveral. Il rejoint la place habituelle de Chang dans la selle de contrôle sur une indication du docteur No, qui ne l'a pas reconnu. Alors qu'il dérègle discrètement un appareil, Bond se fait repérer par un technicien à proximité, avec qui il va se battre brièvement. C'est alors la panique dans la salle du fait de la menace radioactive présentée par le dérèglement, et tous les techniciens se mettent subitement à courir dans tous les sens, l'icône "Abandon Area" s'étant allumée. Le Dr No en personne monte sur la plate-forme pour tenter d'arrêter Bond : il se fait projeter dans le liquide bouillant qu'elle surplombe, et se noie, incapable d'en sortir du fait de ses mains en métal. Le missile américain décolle sans encombre. Bond quitte alors la salle de contrôle désertée et rejoint les couloirs principaux du bâtiment. Il retrouve Honey attachée au bord d'un bassin dont l'eau montait, et évacue l'île depuis le port en dérobant une barque juste avant que le port n'explose.
La scène finale les montre sur leur barque, à court de carburant au milieu de la mer. Ils sont secourus par un navire anglais conduit par Felix Leiter et qui les prend à la remorque. Honey et James s'embrassent tandis qu'ils laissent partir la ligne de remorquage, et les lettres THE END s'affichent à l'écran pour laisser place au générique final.

Source Wikipédia

Mon avis : Bon film pour le début de la saga mais si l'on compare avec les suivants, il n'est pas très bien.

Ma note : C'est le premier James Bond donc je vais être indulgent, d'ou la note de 13,5/20.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dr.No

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WORLD OF tv :: LES PROGRAMMES :: LES SERIES, FILMS ET TELEFILMS-